); Harley-Davidson Havana to Varadero Rally - 2nd Edition | Visit Cuba

Activités

Le 2ième Rallye Harley Davidson La Havane – Varadero

Par Ana Lorena / Affiché le 1 mars 2013

rocker cubain bien connu David Blanco et son H-D

Le deuxième Rallye “international” Harley Davidson (Encuentro Harlista!) s’est tenu du 8 au 11 février 2013. Il était meilleur et plus important que celui de l’an dernier avec plus de motos, d’activités, de commanditaires et bien sûr, plus de bière! À mesure que l’événement a grandi et acquis de la maturité il est devenu le clou du calendrier culturel de Varadero avec la performance cette fois du rocker cubain bien connu David Blanco tenant l’affiche d’un concert rempli à capacité à Varadero.

Ana Lorena, une étudiante cubaine qui n’avait encore jamais vu une Harley, encore moins s’être assise dessus, était de la tournée. Ceci est son histoire:

 

La route de Varadero est de celles que je connais bien, spécialement depuis que je vais à l’université. Mon amie Betty demeure à dix minutes à peine de la fameuse station balnéaire. Chaque année, nous célébrons son anniversaire dans quelque boîte de nuit de Varadero. Mon histoire cependant, n’a rien à voir avec l’université (ou mon amie Betty).

Pour ce 2ième Rallye Cubain des Harlistas (Varadero, 8-11 février, 2013), j’étais sur la liste, définitivement partante. Le point de départ était la station service du Cupet de Guanabacoa, une ville de la banlieue de La Havane. Je me suis levée à bonne heure, rien de moins que seulement pour savoir comment me rendre à Guanabacoa.

Le meilleur moyen et le plus rapide est via un “almendrón”, une de ces nombreuses guimbardes des années cinquante qui (heureusement) sillonnent jour et nuit les rues de La Havane. Il est déjà 11:30 am et le départ pour Varadero est censé avoir lieu à midi, je panique.

Lorsque j’arrive finalement au fameux Cupet, il me traverse l’esprit que je suis en retard et qu’on m’a laissée en plan. Les camions et les autos s’arrêtent pour faire le plein mais il n’y a aucun “Harlista” en vue. Une demi-heure plus tard, après avoir erré autour de l’endroit et fait mon enquête, je vois des hommes préparer une caméra. Oui, ils sont là pour le meeting des Harley, et je ne suis pas en retard mais une heure en avance! Les Harlistas sont prévus pour 1 pm.

Max Cucchi, un des organisateurs de l’événement qui doit choisir le motard avec qui je dois monter, se pointe à 12:30. Pendant ce temps, les Harlistas commencent à arriver et ma caméra s’emballe. Je suis dans une vision, entourée de tous ces symboles culturels qui vont des Harley-Davidson les plus antiques aux très neuves, originales ou trafiquées. En quelques minutes, le Cupet devient un musée interactif.

Trois heures plus tard, tout le monde est prêt à prendre la route: motards Cubains, Italiens et Espagnols vont rejoindre des collègues Canadiens déjà à Varadero. C’était la première fois que je montais une Harley-Davidson et ce jour-là, je devais en emprunter trois. Trois Harlistas différents m’ont emmenée à Varadero sur leurs motos.

Notre premier arrêt se trouve à un endroit à la sortie de la province de La Havane. Même si c’est le début de février, le soleil est vraiment chaud et chacun a besoin d’une pause pour se rafraîchir. Je bois quelque délicieux jus d’orange. Les motards repartent bientôt d’une manière disciplinée, en groupe serré. Je me demande cependant, si quelques-uns d’entre eux, y compris mon conducteur personnel, ont pris autre chose que du jus d’orange parce que peu après, on a dévalé la route à toute vitesse.

On a rejoint Varadero vers 5 pm. Nous nous sommes alors dirigés vers le parc de la 43ième et 1ière rues, le lieu de rassemblement principal de l’événement. Je ne suis pas seulement fatiguée (inhabituée aux randonnées à moto) mais mon estomac crie famine. Le weekend est bondé de compétitions de motos, de spectacles et de rallyes. Samedi soir, on a assisté à un concert donné par le jeune musicien pop David Blanco, qui est aussi un aficionado de Harley-Davidson. Tout bien compris, ce fut une expérience inoubliable et je suis déjà en contact avec quelques Harlistas pour la rencontre de l’année prochaine.

Pour détails:

Max Cucchi:

Tel: +(53) 7 879-0506 / 5-263-1339

email: max@enet.cu

 

Abel Pez

Tel: + (53) 5-264-4546

abel_pez@yahoo.ca

 

 

Ana Lorena

×