); Papito – allez-y pour une coupe de cheveux, et pour découvrir la nouvelle Havane ! | Visit Cuba

Santé et beauté

Papito – allez-y pour une coupe de cheveux, et pour découvrir la nouvelle Havane !

Par Carl Wallace / Affiché le 15 octobre 2012

Au  Salon Artecorte dans la vieille Havane, rien n’est comme on s’imagine. Il s’agit  non seulement d’un salon de coiffure ultra élégant et d’un studio spécialisé dans les soins de la peau et du visage, mais aussi  d’une entreprise indépendante. Cette combinaison de style, d’environnement  et de sens des d’affaires font qu’une visite chez  Pepito s’impose.

 

Oui, Artecorte est un excellent salon de coiffure tant pour les hommes que pour les femmes. Mais c’est aussi bien plus que cela. Le salon nous en dit beaucoup sur l’état des choses à Cuba – tant sur le chemin accompli que sur la direction à prendre.

Le salon est situé dans la partie la plus ancienne de la vieille Havane. Pour y accéder, il faut monter un escalier sombre jusqu’au au troisième étage d’un édifice  plutôt ordinaire et décrépit. Au premier étage, vous passez une famille dans son salon en train de regarder la télévision.  Montez toujours, et vous arrivez  à ce qui était à l’origine la demeure de Papito (son vrai nom est Gilberto Valladares). Même si le salon comprend la majorité de l’appartement,  Papito y habite toujours, ce qui lui permet  d’exploiter un salon de coiffure indépendant en toute légalité.

En effet, Il est le récipiendaire de l’un des milliers de permis délivrés il ya quelques années pour permettre la mise sur pied de restaurants indépendants (paladars),  d’hébergement à la maison (casa particular) et de services à domicile.

Une fois les escaliers escaladés, vous réalisez  que ce salon de coiffure lumineux, aéré et plaisant  n’a rien de décrépit. C’est un endroit passionnant et en plein essor où Papito est au centre d’un fashion party et d’une véritable ruche bourdonnante.

Papito a commencé  à couper les cheveux dans son appartement Il y a de ça 13 ans. Avec le temps, il a développé son talent et augmenté sa clientèle. Aujourd’hui il dispose de cinq sièges, d’un personnel à temps partiel de quatre et d’un salon constamment rempli d’hommes et de femmes à la mode.

L’endroit lui-même est doté d’une collection étonnamment éclectique d’équipement de coiffure antique, d’œuvres d’art sur le thème de la coupe de cheveux et d’une multitude de miroirs éblouissants  qui permettent aux clients de se mirer et d’admirer leur nouveau look de tous les coins. Une pièce à part sert à la coloration des cheveux et aux soins du visage. Au-delà du shampooing et de la coupe, le client à droit à un défilé sans fin de plaisirs pour les yeux.

Et Papito n’arrête pas là : il s’affaire aussi à restaurer le quartier avec l’aide de la ville. Au niveau plancher de l’édifice, Il dispose d’une école de barbier s, et il contribue au développement d’un parc d’enfants sur le même thème –style terrain de jeu peuplé de pôles de barbiers géants…

Dans l’économie cubaine, un individu entrepreneur et créatif peut réussir s’il a de la vision. Pas n’importe laquelle : une vision qui combine  à la fois bâtir son entreprise et sa communauté. Une notion nouvelle à Cuba. Tout compte fait, ça donne une coupe de cheveux vraiment intéressante, et ce à bien des niveaux.

Carl Wallace

×