); La Maquette de La Havane – Le dernier modèle | Visit Cuba

Attractions touristiques

cuba flag

La Maquette de La Havane – Le dernier modèle

Par Visit Cuba / Affiché le 8 mai 2012

Les modèles réduits à l’échelle sont utilisés partout dans le monde en architecture, pour la recherche ou en planification urbaine. Ils procurent non seulement l’apparence des villes au cours du passé mais ils montrent aussi à quoi ressemble notre environnement aujourd’hui ou dans le futur. Ils sont des outils utiles de développement des villes pour les ingénieurs et les architectes. Ces villes miniatures toutefois, ne sont pas que fonctionnelles; elles peuvent devenir de véritables oeuvres d’art si elles sont construites avec une grande attention au détail pour atteindre une simulation des dimensions actuelles. Le souci du détail est alors tel que le modèle réduit reproduit la plus petite ou la plus étroite des rues jusqu’aux citernes d’eau sur les toits.

Il existe plusieurs modèles réduits de villes dans le monde, comme ceux de Moscou, Stockholm, Tokyo, Londres, Québec, New York et Shanghai, les deux derniers étant respectivement le plus grand et le deuxième plus grand modèles réduits sur le globe, mais notre propre modèle réduit de La Havane vient en troisième. Il a été construit à l’échelle de 1:1000 et s’étend sur 144 mètres carrés (1550 pi.ca.) ce qui équivaut à 144 km carrés. Il a approximativement 22 mètres de longueur sur 10 mètres de largeur et pèse six tonnes.

Une équipe de neuf designers, modélistes et architectes, sous la direction d’Orlando Martorell a travaillé pendant onze ans à construire le modèle détaillé de la capitale cubaine à partir en gros de boîtes de cigares Habano, de boîtes de carton, d’éponge, de plastique et de sable.

L’étude soignée de chaque endroit, des doigts habiles, la créativité et la persévérance des spécialistes du Groupe pour le Développement Intégré de La Havane ont guidé le travail patient de reproduction d’une ville à l’intérieur d’une pièce spécialement aménagée pour cette fonction. La chambre spacieuse est entourée d’une rampe qui permet une vue aérienne et panoramique du modèle réduit. Le visiteur peut voir de près la ville en entier ou se concentrer sur un immeuble particulier ou une rue, grâce aux jumelles qui sont placées sur la rampe.

Pour ceux qui connaissent la ville, chercher avec les jumelles devient un jeu ou un pari pour localiser des endroits spécifiques ou des adresses et personne n’échappe à la tentation de trouver sa maison au milieu d’un tissu urbain inextricable. Ceux qui visitent l’échelle réduite pour la première fois découvrent  l’univers magique de sa construction mixte: le 18ème siècle tropical baroque reconstitué par les magnifiques églises et manoirs du Centre Historique; le néoclassicisme du 19ème siècle avec des exemples saisissants dans le secteur autour des anciens murs de la ville; les grands mouvements architecturaux du 20ème siècle; l’omniprésent éclectisme disséminé pratiquement partout dans la ville; le beau et sensuel art nouveau; le très populaire art déco qui peut être à la fois vu dans les constructions magnifique comme le Building Bacardí ou dans de modestes demeures;  le mouvement moderne, clairement exprimé à travers les “gratte-ciels” du district du Vedado et les résidences sophistiquées de Miramar; l’expansion vers l’est qui a commencé en 1959; la splendide École Nationale d’Art, et tant d’autres choses encore. Résumant le tout, le “style sans style” de la métropole qu’Alejo Carpentier a appelé “La cité des colonnes”

De façon à donner au visiteur une idée de l’évolution constructive de la cité, les immeubles sont présentés par différentes couleurs: brun pour la période coloniale, i.e. jusqu’à 1898, ocre pour la période Républicaine, de 1902 à 1959, ivoire pour la période révolutionnaire jusqu’au jour d’aujourd’hui, et blanc pour les projets, les sculptures et les cimetières.

 

Le modèle réduit de La Havane n’est pas seulement utile pour étudier la projection urbaine d’une ville qui n’arrête jamais de grandir, mais aussi comme attraction touristique. Pas surprenant qu’il soit visité par tant de gens, des nationaux aussi bien que des visiteurs d’autres pays. Aussi, si vous êtes en ville pour la première fois, il est fortement recommandé que vous arrêtiez à la Maqueta de La Habana, un bon début pour comprendre la dynamique de la capitale cubaine, et c’est certainement  mieux que sur une carte.

 

 

 

Maqueta de La Habana Calle 28 No. 113, entre 1ª et 3ª, Miramar, Havana Tel: +(53) 7 206 1288 / 202 7303 / 202 7322 ext 122


Visit Cuba

×